Ma Maîtresse SM – Paraphilie/MAITRESSE ALPHA
Close

22 février 2020

Ma Maîtresse SM

Rêve de Stage
Mon corps est aux fourmis
De l’immobilité ;
Dans ma chair attachée,
Je ne sens plus rien.
Maîtresse Alpha me calcine
De ses chuchotements,
Son visage m’aveugle
Du feu de deux étoiles,
Dont la flamme et la glace
Ravivent les forçats.
Par l’étreinte engourdie
Qui bientôt me terrasse,
Par le désir corbeau
Qui me ronge le cœur,
Des soupirs lentement
S’élèvent de ma couche.
Blotti dans notre jeu
Au tréfonds de l’abîme,
J’entends pleuvoir les coups.
Sous ma robe de chaînes,
C’est caresse et amour.
Soudain, mon cœur s’embrase,
Et vers ma punitrice
S’élance et monte au ciel –
Mais je n’ai pas de bras
Pour lui rendre l’étreinte.
Je pars, devenu l’homme
Que Maîtresse Alpha surveille
De sa clarté stellaire.
Son ombre est mon azur,
Et tel un papillon
Hors de sa chrysalide,
Je porte dans ma chair
Son sage enseignement :
« Tu es un matricule. »
Dans la cage
où m’a placé mon oiseleuse,
je bats des ailes qu’elle me donne.
Il en jaillit mille poèmes
qui s’en vont se poser,
qui à ses pieds, qui dans sa main, qui sur son épaule…
Dans la cage
où m’a placé mon oiseleuse,
j’imagine être l’oiseau de mon chant
qu’elle étouffe en rêvant.

Funambule à son fil
d’amoureuse langueur,
je m’avance vers vous
au pas compté des jours.
Votre bonté me dit :
« Viens, entre dans ma nuit ! »
Votre confiance donne
des ailes à mes pieds.
Bientôt je marcherai
bravement dans vos fers,
et mon seul balancier
sera votre cravache.
Oh, ce jour-là, Maîtresse dominatrice Alpha,
je serai l’accessoire,
l’otage, le jouet
de votre liberté.